Traitement de la Malaria – Paludisme

Spread the love

Le Paludisme (voir sa présentation détaillée)

Le Paludisme ou malaria est traité à ce jour par des substances chimiques qui ont montré leur efficacité durant 80 ans .
Depuis quelques années ces traitements ( Chloroquine et dérivés quinine et mefloquine) ont  pour certains, montré leur limite du fait de l’adaptation du vecteur de la maladie dans l’anophèle ( seul le moustique femelle induit le parasite) qui véhicule le plamodium falsciparum son parasite.

 

Maladie – le paludisme: 1/2 million de personnes atteintes :

Si elle concerne pres de la moitié des habitants de la planète , elle touche  500 000 personnes qui sont malades cliniquement donnant des « crises de palu ». La crise de paludisme est caractérisée par une forte fièvre ( ce qui doit vous inciter à consulter lors que vous revenez d’un terre endémique probable)

La crise: Elle se caractérise par des périodes de crise avec fièvre , douleurs musculaires et affaiblissement , les crise reviennent à intervalle plus ou moins amples.

Traitement

 

Le traitement préventif doit être prescrit par un médecin. Il tient compte des zones visitées (zones où vit le moustique anophèle). Il saura indiquer, existence ou non de résistance, et prescrira selon la durée du voyage et aussi de la personne : l’âge, les antécédents pathologiques, une intolérance aux antipaludiques, une possible interaction médicamenteuse, une grossesse.Car ces états de santé entrainent lors d’une infestation de gros risques.

De nouvelles recherches sont entreprises par l’institut Pasteur .Le projet Artemisia ci dessous, n’est pas mené par cet institut.

Des espoirs confirmés

En plus des recherches de substances Depuis le début du 21 eme siècle , une plante qui ressemblait à ce que nous appelons mauvais herbe ( poussant un peu m’importe où .. et semblant inutile) l’Artemisia, donnait des résultats intéressants.

Il existe plusieurs de variétés de cette plante , ici je vous présente la maison de l’Armoise qui se développe dans de nombreux pays africains dont Madagascar. Et plus qu’un long discours vous trouverez ici comment se cultive et se récolte la plante ( attention la variété Annua et la variété afra sont à distinguer – comme le montre la vidéo afra est une plante persistante  – la variété annua est la plante annuelle à resemer tous les ans    qui pourraient sauver 2 millards de personnes concernées par la maladie. cliquez ici

Posologie ( artemisia)

les feuiles de l’artémisia sèchées et boryées sont disponibles pour le traitement des crises de paludisme:

il s’agit de verser 1 litre d’eau bouillante 100°c durant 16 minutes sur 5 grammes ( un bonne pincée de broyat) puis de le filtrer , le malade boira le litre dans la journée durant 7 jours.

 

0 commentaires

Laisser un commentaire

AKENE – glossaire botanique 48/365

AKÈNE, n.m. (du grec (a) privatif, (khainein), ouvrir). Fruit sec, à une seule graine, indéhiscent, dont le péricarpe n'adhère pas à la graine, ce qui le distingue du caryopse issu de mi aime a ou (site) [contact-field label="Nom" type="name"...

ACUMINE – 48/365

ACUMINÉ, adj. (du latin acumen, pointe) Se dit d’un organe dont la pointe s’amenuise brusquement en se prolongeant. les feuilles acuminées sont des feuilles qui se terminent en pointe. feuille de droite est acuminée , c'est à dire se termine en pointe....

ACRINOMORPHE – 47/365

mots de botanique ACTINOMORPHE, adj. (du grec (aktis), rayon) Se dit d’une fleur dont les pièces des verticilles successifs sont disposées symétriquement par rapport à l’axe de la fleur. selon la définition de l'ANSM. En botanique, une fleur actinomorphe se dit d'une...

ACCRESCENT – MOTS DE BOTANIQUE ET DESSIN EXPLICATIF 46/365

ACCRESCENT, adj. (du latin crescere, croître) Se dit de pièces florales qui poursuivent leur croissance après que la fécondation ait eu lieu. [contact-field label="E-mail" type="email"...

GLOSSAIRE BOTANIQUE – ANSM

CLIQUER ICI et vous y trouverez toutes les explications des noms* où une astérix a été apposée dans les présentations des plantes endémiques de la Réunion. Un grand Merci à nos confrères de l'ANSM qui ont produit ce glossaire. si vous voulez un glossaire illustré je...

ROSE AMERE – PERVENCHE DE MADAGASCAR – dernière plante 44/ 365

ROSE AMERE - PERVENCHE DE MADAGASCAR  Catharantus roses Cette plante de bord de mer ( elle amie le sel ou du moins cela ne ma gène pas pour pousser et se développer). Son feuillage vert sombre peut se dresser en moyenne jusqu’à 30 cm de hauteur. Les tiges semi...

CALENDULA – 43/365

CALENDULA  OFFICINALIS  ou Souci des jardins** Le souci des jardins ou la calendula officinalis pour son nom botanique est une plante de la famille des astéracées. La couleur de la fleur peut être soit jaune, soit orange, soit bicolore. D’où vient son nom ? Souci...

HERBE A BOUC 42/365

HERBE A BOUC**   - Ageratum conyzoïdes ** toxique si l'utilisation excessive ( éviter les femmes enceintes et jeunes enfants) L'herbe à bouc ou Ageratum conyzoïdes est une espèce  tropicales et subtropicale . Elle est plus retrouvée au niveau des bas et jusqu’en...

FLEUR JAUNE 41/365

FLEUR JAUNE*   - hypericum lanceolatum  Cet arbuste qui peut aller jusqu'à 7 m de hauteur est très ramifié. Il y a deux sous catégories lancelolatum et augustifolium du fait d'une nervure transversale insérée différemment .Lancelolatum a jusqu'à 10 nervures ...

CURCUMA – 40/365

  CURCUMA DOMESTICA Plante herbacée exotique pouvant atteindre 1 m de haut. Les réunionnais l'appellaient safran-pays. Mais pour ne pas la confondre avec le Safran et pour les touristes , on l'appelle que curcuma. Ses tiges souterraines ou rhizomes ellipsoïdales...

Découvrez nos articles dans les autres catégories :