MALADES CHRONIQUES – ALD

En France le nombre de personnes atteintes d’une maladie chronique est passé de 2 million à 10 en 30 ans (entre 1970 et 2000).
Mais qu’est ce que un malade chronique ou d’une personnes en ALD affection de Longue Durée, c’est ce que nous allons identifier ici

Critères A L D

a liste des ALD, fixée par l’article D. 322-1 du Code de la Sécurité sociale, a été actualisée par le décret n°2011-77 du 19 janvier 2011 et par le décret n°2011-726 du 24 juin 2011* :

1 – Accident vasculaire cérébral invalidant ;
2- Insuffisances médullaires et autres cytopénies chroniques ;
3- Artériopathies chroniques avec manifestations ischémiques ;
4-Bilharziose compliquée ;
5-Insuffisance cardiaque grave, troubles du rythme graves, cardiopathies valvulaires graves ; cardiopathies congénitales graves ;
6- Maladies chroniques actives du foie et cirrhoses;
7- Déficit immunitaire primitif grave nécessitant un traitement prolongé, infection par le virus de l’immuno-déficience humaine ;
8- Diabète de type 1 et diabète de type 2 ;
9- Forme grave des affections neurologiques et musculaires (dont myopathie), épilepsie grave ;
10- Hémoglobinopathies, hémolyses, chroniques constitutionnelles et acquises sévères ;
11-Hémophilies et affections constitutionnelles de l’hémostase graves ;
12- Hypertension artérielle sévère ;
13- Maladie coronaire ;
14- Insuffisance respiratoire chronique grave ;
15- Lèpre ;
16 -Maladie de Parkinson ;
17-Maladies métaboliques héréditaires nécessitant un traitement prolongé spécialisé ;
18- Mucoviscidose ;
19- Néphropathie chronique grave et syndrome néphrotique primitif ;
20- Paraplégie ;
21-Périartérite noueuse, lupus érythémateux aigu disséminé, sclérodermie généralisée évolutive ;
22-Polyarthrite rhumatoïde évolutive grave ;
23-Psychose, trouble grave de la personnalité, arriération mentale ;
24-Rectocolite hémorragique et maladie de Crohn évolutives ;
25-Sclérose en plaques ;
26-Scoliose structurale évolutive (dont l’angle est égal ou supérieur à 25 degrés) jusqu’à maturation
rachidienne ;
27-Spondylarthrite ankylosante grave ;
28-Suites de transplantation d’organe ;
29-Tuberculose active ;
30-Tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou hématopoïétique.
Cette liste qui est révisée régulièrement, donne un aperçu des pathologies concernées par une prise en charge particulière au niveau médical et financier.
Au niveau médical, des protocoles de soins par pathologie sont recommandés par un groupe d’experts et diffusé sur le site de la HAS haute autorité de santé. Ces PNDS encadrent la prise en charge médicale de la pathologie . Ils sont révisés régulièrement et modifiés selon l’état d’avancement des connaissances médicales et des traitements.
Au niveau financier et parcours de soins, cette liste de 30 pathologies correspond aux maladies dites exonérantes :leur gravité et/ou le caractère chronique nécessitent un traitement prolongé et une thérapeutique particulièrement coûteuse, ouvrant droit à l’exonération du ticket modérateur (sur la base du tarif de la Sécurité sociale) pour les soins et traitements liés à cette pathologie. La participation forfaire de 1 € sur toutes les consultations ou actes réalisés par un médecin, mais également sur les examens radiologiques et les analyses de biologie médicale, mais aussi la franchise médicale sur les boîtes de médicaments, les actes paramédicaux et les transports et le forfait hospitalier correspondant à la participation du patient aux frais liés à son hospitalisation peuvent toutefois rester àla charge du patient.

Vos commentaires ou questions sont bienvenues.

* indique un champ requis
Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auteur : Dr.Baron

DOCTEUR EN PHARMACIE SPECIALISTE EN EDUCATION THERAPEUTQUE DES PATIENTS EXPERT EN ECONOMIE DE LA SANTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *