PARCOURS DE SOINS -ALD

ALD

Pour  rappel: ALD acronyme dressé par l’assurance maladie, et le nombre de ALD est de 30.- ALD – cela veut dire Affection Longue Durée.

Comme vous pouvez l’identifier sur le site ameli ou dans l’article  ALD (cliquez dessus),  les  30 grandes catégories d’ALD ont été identifiées et bien précisées.

Si vous avez une des 30 pathologies chroniques de cette classification, et si votre medecin l’a identifée comme exonérante, vous êtes pris en charge de façon spécifique ; si non elle ne sera pas prise en charge de façon spécifique et vous pouvez continuer à être suivi par votre médecin traitant ( exemple de l’HTA que le médecin traitant suit car cette pathologie est un facteur aggravant de certaines ALD).  Être identifié comme ALD exonérant: cela veut dire que vous suivrez un parcours de soins  particulier bien encadré .l’objectif est de réduire au maximum l’aggravation de votre maladie et donc de vous suivre médicalement.

Dans ce parcours de soins , le médecin traitant est le pilier central et vous êtes au coeur de ce dispositif.

Votre maladie chronique est identifiée vous êtes en ALD exonérant,  comment est ce que cela se passe ?

1 – Le médecin traitant.

Comme tout français, vous avez identifié votre médecin traitant. C’est un médecin de famille (comme on disait avant) ou généraliste proche de chez vous,En tout cas que vous avez choisi et qui a accepté de vous suivre. Ce peut être le médecin que vous voyez depuis des années . La seule différence est qu’il faut déclarer son médecin traitant à l’assurance maladie.

Comment déclarer votre médecin traitant?

Soit, à l’occasion d’un rendez-vous médical, vous pouvez demander à votre médecin si il est identifé comme votre médecin traitant. Le medecin est équipé informatiquement et tout se passe en quelques minutes à son cabinet.

Le médecin n’est pas équipé informatiquement et vous téléchargez le formulaire suivant , que vous remplissez avec votre médecin et envoyez à votre caisse d’assurance maladie habituelle.

2 – Parcours vers l’ALD

2 – 1 – Le médecin spécialiste

Vous souffrez d’une affection XX (prenons l’exemple de affection cardiaque). Votre médecin traitant , de par ses compétences peut vous orienter vers un spécialiste le cardiologue qui prendra le relai pour cette pathologie.

Le cardiologue ou spécialiste de votre pathologie  précisera votre état de santé . Il peut identifier une affection aigüe et vous ne serez pas en ALD .  Le spécialiste peut identifier une affections chronique et vous serez en ALD pour l’assurance maladie.

2 – 2 – Votre parcours de soins

Vous avez été identifié patient maladie chronique et inscriptible dans la liste des ALD de l’assurance maladie. Pour la suite, régulièrement, vous consulterez votre spécialiste et il vous prescrira les traitements indiqués pour votre ALD et ce exclusivement.

Cependant, si vous avez un état grippal, ce sera toujours le medecin traitant que vous avez déclaré à l’assurance maladie, qui traitera cet état grippal. De même pour vous vacciner, vous irez chez votre médecin traitant. C’est ainsi que fonctionne le parcours de soins.

3 – aspects économiques

 

Les personnes en ALD voient leur prise en charge particulière. Les patients qui suivent ce parcours (médecin traitant, puis spécialiste et suivi par ce spécialiste) sont exonérés du paiement de :

– la consultation

– les prescriptions (que ce soit les traitements sur une ordonnance bizone, les examens médicaux)

Ces exonérations correspondent à une prise en charge à 100% par l’assurance maladie.

Remarque:

Parmi les 20 million de personnes atteintes d’une ALD il faut distinguer les ALD exonérantes et les ALD non exonérante.

Une affection longue durée (ALD) est une maladie chronique à caractère grave, qui peut être exonérante, c’est-à-dire prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie. En effet, les soins relatifs au traitement de l’ALD sont généralement très coûteux.

Il existe d’autres types d’ALD n’ouvrant pas droit à une exonération du ticket modérateur : il s’agit des ALD non exonérantes.

Les patients souffrant d’ALD doivent respecter le parcours de soins coordonnés pour bénéficier d’un remboursement optimal des frais de santé inhérents à l’affection.

La liste des 30 ALD  dites exonérantes est mobile, ce qui veut dire que votre ALD peut ne plus faire partie de la liste initiale. C’est ainsi que l’hypertension artiérielle ne fait plus  partie de cette liste en 2011


Vos commentaires ou questions sont bienvenues.

* indique un champ requis
Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auteur : Dr.Baron

DOCTEUR EN PHARMACIE SPECIALISTE EN EDUCATION THERAPEUTQUE DES PATIENTS EXPERT EN ECONOMIE DE LA SANTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *