VIRUS – 2

LES VIRUS

La propagation des virus

Nous avons vu dans le cours N°1 que les virus ne savent pas se multiplier seuls. Ils peuvent survivre seuls nous verrons comment plus loin, mais ils ont besoin de cellules hôtes pour se multiplier.

En effet les virus ont besoin de matériel génétique et d’énergie de la cellule qu’ils envahissent pour se reproduire. Et leur reproduction est alors exponentielle.

Cas où le virus est seul

C’est le cas d’un virus qui se retrouve dans l’air ambiant projeté par les postillons d’une personne ou les excrétions d’un animal dit hôte ( qui l’héberge) . Constatant que l’environnement est peu favorable, certains virus peuvent s’encapsuler, c’est à dire se créer une sorte de coque , couverture qui va les protéger des conditions atmosphériques d’humidité, de température jusqu’à ce qu’ils entrent en contact avec un nouvel hôte.

Cette forme de virus encapsulée est spécifique du virus et est variable selon les différents types de virus. Cerains virus ne supportent pas de fortes chaleurs et disparaissent lorsque l’été arrive tel est le cas du virus de la grippe:

Les données de l’INSERM sont les suivantes

“La grippe sévit toute l’année dans la zone intertropicale. Mais pourquoi survient-elle en l’hiver dans les zones tempérées ?

Les spécialistes évoquent une combinaison de facteurs comportementaux et physiologiques liés au froid. D’une part, tout le monde tend à se regrouper à l’intérieur des bâtiments, où la promiscuité favorise la propagation du virus. D’autre part l’air froid, et souvent sec, fragilise muqueuse nasale, facilitant ainsi la pénétration des virus. Enfin, il semble que le virus lui-même résiste mieux à l’air froid que chaud.

Possibilité de muter

Les virus peuvent muter c’est à dire modifier leur patrimoine génétique devenant plus ou moins virulents; ainsi le virus de la grippe

Extrêmement instables, les Influenzavirus  (virus de la grippe saisonnière)mutent en permanence, conduisant à l’émergence de nouvelles souches. 

Multiplication virale

1 – conditions nécessaires

GÉNOME. Le virus a cette information dans son génome : c’est la séquence des bases de son génome, ADN ou ARN.

ACIDES AMINES   : puisés dans la cellule hôte

ATP : des sources d’énergie puisée dans la cellule hôte

ENZYMES  prêtés par la cellule hôte nécessaires  indispensables pour activer les activités de multiplication

 2 – La  réplication

 

Nous avons vu que sans cellule hôte le virus survit peu de temps isolément ( voir plus haut et virus 1)

Si le virus rencontre une cellule hôte voici le schéma des opérations

 

Vos commentaires ou questions sont bienvenues.

* indique un champ requis

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auteur : Dr.Baron

DOCTEUR EN PHARMACIE SPECIALISTE EN EDUCATION THERAPEUTQUE DES PATIENTS EXPERT EN ECONOMIE DE LA SANTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *